Dernières nouvelles

San Degeimbre  Portrait 5 A Lrcici Olsson
Ruffus, une histoire belge

Ce soir, San aux Agaises

Ceux qui ont un jour eu la chance de manger à l’Air du Temps, 2 étoiles au Guide rouge, n’ont pas pu ne pas être impressionné par ce que Sang Hoon et ses proches ont construit en une vingtaine d’années. Rares sont les cuisiniers à avoir osé intégrer à leur envie de nourrir le respect du vivant et la prise de conscience des enjeux auxquels nous sommes, nous allons être de plus en plus confrontés. Chez Sang Hoon, rien d’innocent. Pas de hasard. L’assiette n’est que cohérence. Pensée, réfléchie, portée par de belles valeurs. De l’assiette au paysage, chez lui, tout se parle. Tout semble logique, nourri par la vie… Le repas défile, avec des plats d’une profonde élégance, nourris d’un insatiable besoin de créativité. (Photo Cici Olsson – Céleri art - Plat hommage à Jackson Pollock avec recette présentée dans le livre)

2 Eddy Munster 4 Lrcici Olsson 1
Ruffus, une histoire belge

Aux Agaises, Eddy Munster ouvre le bal.

09.09.2022

On vous a annoncé il y a quelques jours les repas que nous co-organisons avec le vignoble pour célébrer les vingt ans du domaine, la sortie du livre Ruffus, une Histoire belge, que nous avons écrit et édité. Rien que des étoilés, et pas n’importe lesquels… C’est Eddy qui allume les fourneaux. Les places ont été prises d’assaut, c’est full de chez full, mais rien ne vous empêche d’aller découvrir son excellente cuisine chez lui, à Jette. On vous en dit quelques mots et on parlera bientôt de ceux qui montent l’opération avec nous : Paris Brussels Gastronomy, Bru, le torréfacteur artisanal Valentino, etc. Des diners mis en scène par Yesmine Sliman. Mais Eddy, d’abord, et son menu…

Couverture
Un chef, une histoire Ruffus, une histoire belge

Pluie d’étoiles aux Agaises

24.08.2022

Il y a quelques semaines, nous avons publié notre ouvrage Ruffus, une Histoire belge, livre relatant l’histoire du vignoble des Agaises et de son réputé Ruffus, à l’origine du renouveau de la viticulture wallonne il y a vingt ans. Le livre fête cet anniversaire, racontant les vingt ans sans écarter les projets d’avenir. Parmi ceux-ci, les Agaises entretiennent avec la haute gastronomie belge des relations d’amitié qu’elle compte bien développer. Et pour concrétiser tout cela, dans prolongement au livre et l’anniversaire à fêter, nous nous sommes occupés d’organiser au domaine une domaine une dizaine de repas ces prochaines semaines. Voici le communiqué de presse. Du lourd, du très lourd, vous pouvez voir, avec la crème de la crème côté chefs (Christophe Hardiquest, Sang Hoon Degeimbre, Eric Fernez, Eddy Munster de Wine in the city, Michel du Pilori, Vincent Gardinal du Prieuré, Luc Broutard (Le Comptor de Marie), Hendrik Dierendonck (Carcasse) et Didier Bernard (Les Gourmands). La plupart de ces chefs ne sortent que très rarement de leur cuisine. Si intérêt, ne tardez pas, c’est limité à 40 couverts par repas. Mais bref, voici le communiqué et les contacts d’Arnaud...

Les Coudes Sur La Table Baudouin
Aimer le vin La bonne nouvelle

FESTIVAL DE L’APERITIVO BY LES COUDES

30.06.2022

Il y a quelques années, l’ami Baudouin Galler, alors journaliste, rangeait sa plume délicate pour ouvrir Les Coudes sur la Table, table de copains. Le nom de l’endroit en dit beaucoup de l’esprit du joyeux repaire où la qualité des produits dans l’assiette rivalise avec celle des flacons dénichés. La maison a fait du chemin, invitant Sébastian Cassart et Benjamin Denis dans l’aventure. Sébastian est depuis parti, mais l’équipe en place fait toujours autant partie de cette génération de cuisiniers attentifs au local, aux cueillettes, aux produits vrais et aux vins libres et de terroir. Pour faire le trait d’union entre la fin de la saison et ses vacances d’été (du 8 au 25 juillet), la maison s’entraînera les jours prochains à la rigoureuse pratique de l’apéritif. Du vendredi 1er au jeudi 7 juillet, à partir de 17h30, ce sont sept cavistes qui vont se relayer aux Coudes avec quelques quilles triées sur le zinc. On vous le promet, ça va swinguer. Photo Baudouin by Cici Olsson.

Miranda Owner
Un chef, une histoire Cuisine de l'immigration

Miranda

29.06.2022

Troisième repas, je l’écrivais il y a peu chez Miranda, et il n’y a pas photo, on est là dans une des meilleures tables italiennes de Bruxelles. Chez Alessandro et sa sœur Maria Concetta, on déguste une cuisine du sud de l’Italie, une cuisine authentique, simple et assez inattendue. C’est vraiment très bien, assez pointu, franchement gastro. Le déjeuner a commencé avec l’anchois de Cetara, bergamote et asperges, puis il y a eu l’assiette de fusilloni, cozze, n’duja et crème à l’ail fumé. Fait maison, simple. Alberto qui m’accompagnait m’a fait remarquer que je n’avais pas parlé des plats les plus créatifs du déjeuner, notamment des ravioli ripieni di caciocavallo, cardamomo, liquirizia, dragoncello (raviolis farcis au fromage caciocavallo, cardamome, réglisse, estragon), et du mérou servi en trois services, un oubli regrettable, selon lui, car on a là de beaux exemples de la recherche d’un chef qui cherche à sortir des sentiers battus tout en respectant l’âme de la cuisine italienne.

Img 4127

Chez Ruffus, les enlèvements

05.06.2022

Ce dimanche, on signe notre ouvrage Ruffus, une histoire belge, notre livre célébrant la belle aventure du domaine. Deux fois par an, les enlèvements sont l'occasion pour les propriétaires du domaine, oenologue et reste de l'équipe, de rencontrer sa communauté, la communauté Ruffus. En fanfare, évidemment. La fête, comme souvent, chez Ruffus, avec de quoi se restaurer et passer du bon temps. C'était hier, c'était blindé, c'est aujourd'hui, et ce sera tous les week-end de juin. Passez! #ruffus #vins #vigneron #agaises #bulles #wallonie

My Little Italy, c'est ce soir

03.06.2022

... Et tout le week-end. Et toute la semaine si on en croit nos ami(e)s montois(e)s qui voit dans la fête du week-end une belle manière de commencer le Doudou. Animations, dégustations, rencontres, discussions, films et la présentation de quelques-uns de nos portraits & recettes dans le cadre de l'écriture de notre livre sur l'immigration italienne. Ici, le témoignage d'Angela et sa recette du coniglio alla cacciatora. Ce jour-là, Angela avait cuisiné avec Giovanni Bruno du senzanome. On y sera ce soir, mais samedi, présentation & discussion autour du projet. Portrait (c) C. Olsson

Angelo Pane Olio

Mons, My little Italie

31.05.2022

Ce week-end, nous présenterons un état de notre travail sur les liens entre immigration et gastronomie à Mons, dans le cadre de l’événement “My Little Italy Village”. L’origine de ce projet est le quotidien vécu aujourd’hui par de nombreux migrants et cette phrase de Claude Lévi-Strauss : la cuisine est le trait le plus résistant de l’identité d’un peuple. L’anthropologue avait constaté que l’on perd plus facilement sa langue que ses habitudes alimentaires. Angelo Galasso, chef du Pane & Olio va y présenter sa cuisine traditionnelle. A ne pas louper!!!

Procida 7
Sur la route

Procida, quelques adresses

28.05.2022

Procida. Une île dans la baie de Naples. Pour tout dire en trois mots : j’ai adoré. Mieux, bien mieux que Capri. Plus populaire, plus simple que Capri. Et moins fréquentée qu’Ishia. Le souvenir que j’en avais été le film Il Postino (Le Facteur), de Michael Radford, racontant l’amitié entre un facteur (Massimo Troisi) et le poète Neruda (Philippe Noiret). J’avais aimé quand je l’avais vu. Procida est cette année capitale culturelle européenne. J’ai vu que dans ce cadre une étape du Giro démarrait et arrivait de Naples… Plusieurs expositions sont prévues. Voyage dans le cadre du livre que j'écris sur l'histoire de la gastronomie italienne et immigration. Quelques jours à Naples avec @giannicaruso (restaurant Lucana) puis Procida.

Livre Belgique Cover Michelin 2018

Michelin, c’est maintenant

23.05.2022

Confirmation donc de ce que nous avancions hier. Si les rumeurs que nous avons croisées se confirment d’ici quelques heures, la Belgique comptera un 3e étoilé avec Tim Boury, The Time is now. Un jeune chef, témoin d’une nouvelle génération. Une cuisine créative. Un signe. Par contre, se confirme la perte d’une étoile pour le Comme chez Soi, un autre signe. Un traumatisme pour Bruxelles auquel on doit associer la fermeture de Bon Bon. Le Comme chez soi à ce niveau, c’est dur. Inattendu. Décision fondée, infondée ?… Il y aurait eu deux visites, deux déceptions... On y reviendra, on essaiera de comprendre en ayant d’abord ce matin une pensée pour Lionel Rigolet, son épouse, la famille Wynants. Mais cette nouvelle est terrible pour une maison qui financièrement se porte bien et se relève des difficultés vécues par la crise et la transformation du centre ville. Par contre, La Villa Lorraine récupérerait deux étoiles. Mattagne retrouve son rang. Justifié vu le passé et les échos depuis la rouveture : excellents Deux étoiles aussi d’un coup pour Hertog Jan à Anvers. Rien à redire non plus. On espérait une seconde pour le Bozar Restaurant de Karen Torosyan, maison, chef qui correspond aux critères à ce niveau. Il n’en serait rien. Pas de 3e étoile à Bruxelles, pas de 3e étoile en Wallonie non plus, selon nos dernières infos, mais Michelin pourrait cacher son jeu. On annonce une pluie de nouvelles étoiles en Flandre, et deux seulement en Wallonie, avec une jeune maison sur Ath, et, très certainement, Toma ! à Liège. Côté perte, un ancien, en Brabant Wallon, et une maison namuroise. Voilà. Bruxelles e distingue par les BIB. Peut-être un signe, on y reviendra demain. D’autres surprises, peut-être, sur le coup de 11 heures.

Livre Belgique Cover Michelin 2018

Michelin, c'est déjà demain

22.05.2022

Ce ne sont que de premières rumeurs, mais elles secouent... On est au conditionnel, bien sûr. Mais en trois lignes, on parlerait pour l’édition Michelin de demain d’un nouveau 3 étoiles en Flandres (pour changer, quoi !), d’un séisme inattendu à Bruxelles - pourtant la cible est facile-, d’un ancien puni qui retrouve son rang, toujours à Bruxelles, d’une pluie d’étoiles sur la Flandre, et d’une, peut-être deux étoiles sur la Wallonie. (Comme d’hab, la Wallonie rêve mais n'engrange guère). On analyse tout çà et on espère en sortir un papier ce soir bien tard. Sans les noms, évidemment! (en cover, l'édition 2018 car j'ai pas la nouvelle, hein!)

Dscf4818
Ruffus, une histoire belge

Eric Fernez, pour Ruffus

20.05.2022

Dans notre livre Ruffus, une Histoire belge, les plus grands chefs de Bruxelles et de Wallonie créent ou composent un plat autour du Ruffus. Le plat, l'association proposée par Eric Fernez, d'Eugénie à Emilie, proche du domaine depuis ses premiers pas. Quelques commentaires en sus sur l'histoire commune. Ces chefs cuisineront au domaine cet automne, pendant les vendanges. Restez à l'écoute, comme on dit, les places risquent de s'envoler. On vous en dit bientôt plus.

Croquette Crevettes 1
Mange Bruxelles

La Meilleure croquette aux crevettes

22.03.2022

Hier, lundi 21 mars, au Comme chez Soi, s’est tenu la 3e édition de la « Meilleure croquette aux crevettes » de Bruxelles, sympathique inititative organisée par l’Office du tourisme régional Visit Brussels. Dix-neuf croquettes ont été dégustées par un jury de neuf personnes, sept journalistes / bloggeurs et deux chefs. J’en faisais partie. La meilleure croquette aux crevettes a été décernée aux Brasseries Georges. Quelques peu étonnés par ce résultat, les jurés ont discuté quelques minutes sur la question du respect du classicisme dans un met comme la croquette de crevettes, avant d'ajouter au prix attendu un coup de cœur des chefs pour la réalisation des Petits Oignons.

Leon Rudy Paul 5 A Lrcici Olsson Copie

Chez Léon en deuil

02.03.2022

Triste nouvelle, la presse a annoncé ce matin le décès de Rudy Vanlancker. Sa mort suit de quelques mois celle de son frère Paul. Si ce dernier à longtemps été en cuisine, c’est Rudy qui a fait de Chez Léon une enseigne reconnue tant en Belgique qu’à l’international. Après avoir négocié la reprise des Armes de Bruxelles, Monsieur Rudy comme on l’appelait dans le restaurant, avait passé le relais à son fils Kevin qu’il avait formé. La pandémie l’avait obligé à reprendre certaines choses en mains. Il s’est longtemps battu pour rendre à l’Îlot sacré sa réputation festive et gourmande. Il était sur le sujet plutôt positif quant à l’évolution des choses. Voici quelques extraits tirés du livre que nous avions rédigé ensemble à l’occasion du 125e anniversaire de sa maison, en hommage et en souvenir. Photos Cici Olsson

Bar A Vins Quel Bon Vin
La Bonne Adresse

Quel Bon Vin T'Amène

08.02.2022

Quel bon vin t’amène, la semaine dernière, à l’heure de l’apéro. Un lieu, une renaissance. Fortement impacté par les inondations de l’été dernier, Gustave, la magnifique adresse d’Isabelle Bervoets et Arnold Godin renaît depuis quelques mois sous la forme d’un bar à vins, bistrot gourmand. Proposés par Isabelle, les vins sont toujours aussi bien qu’autrefois, plus que jamais naturels. Une véritable atmosphère, une belle ambiance, mais c’est une autre gourmandise qui est désormais défendue par Arnold, à la fois plus accessible et plus conviviale.

Forcado Joaquim 1
La bonne nouvelle

A Cozinha do Joaquim, sur la Première!

04.02.2022

Demain samedi 5, j'accompagnerai Joaquim Braz, le créateur du Forcado, à l'émission Bientôt à table, de Sophie Moens et Carlo De Pascale. On a parlera de notre ouvrage, A Cozinha do Joaquim, ouvrage sur son histoire et ses liens avec la gastronomie populaire portugaise qu'il a toujours défendue. Le livre est le 1er tome d'une recherche que je mène sur les liens entre immigration et gastronomie. L'Italie suivra. Mais bref, dans le bouquin, Joaquim évoque les quartiers populaires de Lisbonne où il a passé son enfance, sa fuite, sa vie de réfugié, puis Bruxelles qui l'a accueilli et où il a commencé en travaillant dans divers restaurants dans le quartier de la Grand Place, avant d'ouvrir le Forcado, un des rares restaurants portugais de la capitale, reconnu dans les années 80 comme un des meilleurs restaurants portugais en Europe. Depuis, il a ouvert ses pâtisseries que son fils Joaquim Jr développe. Pour le livre, nous sommes partis ensemble à Lisbonne, à Barreiro et Lavradio, quartier des bords du Tage. Le bouquin reprend une cinquantaine de recettes. Les photos sont de @cici Olsson. Le livre est en vente en librairies et sur le site de Sh-opeditions/ www.sh-opeditions.

Huy Stepahnie Todde Barabas
La bonne nouvelle

A feu vif, au Barabas, chez Stéphanie Todde

03.02.2022

Un grand merci à Gianni et Isabelle Caruso, du restaurant Lucana, de m’avoir fait découvrir Le Barabas, le repaire de Stéphanie Todde et de Fred, son époux. Il s’agit d’un gastro pub à l’intérieur contemporain, voisin du Centre culturel de Huy. La rencontre m’intéressait car la jeune cheffe a publié à compte d’auteur un premier livre, A Feu Vif, que j’avais découvert un peu par hasard. J’avais entendu que le livre se vendait incroyablement bien. Il en est à sa seconde édition et on parle d’une version en néerlandais. La cheffe l’a rédigé les derniers mois, abordant l’aventure éditoriale comme un rêve d’enfance qu’elle concrétisait.

La bonne nouvelle

Saussice

02.02.2022

Beau projet que ce Saussice, initié par Bénédicte Bantuelle et Hanna Deroover. On connaissait ce duo actif au sein de Studio La Bouche, le master de Food Design à l’Académie des Beaux-Arts ainsi que le restaurant Bouchéry, surtout pour Bénédicte qui a co-créé cette maison. Saussice est leur nouvelle histoire, un joli pari, situé à l'angle de rue de Roumanie, face à la place Morichar. L’enseigne a pris un peu de temps pour se construire, la pandémie retardant les choses, mais permettant au concept d’être bien réfléchi et construit avant son ouverture. Le lieu se divise entre un espace take away, rôdé depuis quelques semaines, et un restaurant ouvert depuis peu, d'abord en soirée. Saussice est accessible le midi depuis ce mercredi, avec une carte accessible, spécialement conçue pour le déjeuner. Côté aménagement intérieur, le lieu est agréable, à la fois intime et chaleureux. Un bel endroit, avec une âme, déjà. Une adresse hautement recommandable.

Naples Vue Ville 1
En route

Naples, quelques pizzerias historiques

28.01.2022

Lors d’un voyage à Naples, il y a quelques mois, on a fait le tour des anciennes pizzerias de la ville avec mes fils. Des adresses renseignées par quelques copains italiens d’ici (merci Renato, Angelo et d’autres…) ou données par les responsables des 50 Top Pizza en Italie. Best of all, l’Antica Pizzeria Da Michele, dans le quartier Forcella. On la présente comme la plus ancienne de la ville. C’est un rien décentré, mais le déplacement vaut le coup. Ne soyez pas surpris, on y fait la file, comme dans d’autres pizzerias que je mentionne. Un bon signe et, honnêtement, ça se passe plutôt vite car pas mal de clients emportent les pizze. On recommande de patienter pour apprécier l’intérieur, un rien spartiate, mais service super efficace.

La bonne nouvelle

L’Écume des Pâtes de Tommaso Melilli

26.01.2022

J’étais curieux de lire l’ouvrage du cuisinier Tommaso Melilli. En sous-titre, l’essai annonce une « recherche de la vraie cuisine italienne », démarche qui m’intéressait dans le cadre de la recherche que je mène sur les liens en gastronomie italienne et immigration. J’étais d’autant plus curieux qu’avant de devenir cuisinier, Melilli a étudié à Paris la littérature et la philosophie. Son essai raconte ses années de cuisinier en France, puis un voyage retour en Italie au cours duquel il s’interroge sur la question de l’authenticité souvent vantée par la cuisine italienne.

La bonne nouvelle

Sota Atsumi à La Charcuterie à Saint-Gilles

25.01.2022

Agréable nouvelle, la Charcuterie invite Sota Atsumi, une des plus grandes promesses en cuisine à Paris des dernières années. Depuis septembre 2019, le cuisinier dirige les cuisines de sa propre adresse : Maison. Il est considéré comme un des chefs les plus créatifs de la scène bistronomique parisienne des dernières années, avec un apport à la fois technique et créatif autour des classiques du répertoire de bistrot.

Chef Giovanni Bruno Senzanome 1
Un chef, une histoire

Senzanome récompensé

11.01.2022

50 Top Italy présentait récemment la liste des meilleures tables italiennes hors d’Italie. Le senzanome de Giovanni Bruno y sortait au 13e rang, une position remarquable. La maison occupe le 4e rang en Europe. Ce n’est pas la première fois que le travail de cet autodidacte d’origine sicilienne, aussi discret qu’inventif est salué. On s’en réjouit d’autant que Giovanni et sa sœur Nadia occupent une place importante dans l’ouvrage que nous préparons sur l’histoire de la gastronomie italienne. Petit extrait du l’ouvrage en cours d’écriture.

Lulas Lavradio2
Sur la route A Cozinha do Joaquim

Lulas recheadas

16.12.2021

Les lulas recheadas est un classique de la cuisine familiale. On trouve les calmars frais sur tous les marchés. Nettoyer le crustacé est simple. Il faut prendre le corps central du calmar dans une main, la tête dans l’autre main, puis détacher les éléments en tirant délicatement la tête. Au centre des tentacules, on enlève la dent, une sorte de bec de perroquet de couleur brune. On enlève ensuite l'arête centrale et la pellicule du manteau, puis on rince, avant de le farcir. La recette de Joaquim, un classique, associe produits terre mer. C'est la spécialité de Guida, la soeur de Joaquim, qui nous a dit avoir fait des kilomètres pour en trouver de frais. Souvent, les calmars ont été congelés, ce qu'elle semblait regretter.

Whats App Image 2021 12 08 At 5 52 48 Pm
Un chef, une histoire

A Cozinha Do Joaquim

10.12.2021

Depuis quelques jours en librairie, avec les chouettes photos de Cici Olsson et la superbe mise en page de Quentin Lamouroux. Forcado, toute une histoire. Notre premier livre s’intéressant aux liens entre immigration et gastronomique. Le Forcado, donc de Joaquim Braz. L’histoire, en quelques phrases… Le 9 août 1971, Joaquim Braz de Oliveira quitte Lavradio, un quartier ouvrier de la banlieue de Lisbonne où il a grandi. Il a dix-neuf ans. Militant communiste, il fuit comme de nombreux jeunes portugais la dictature de Salazar et trouve refuge à Bruxelles. Serveur dans un restaurant, il apprend le métier de cuisinier sur le tas, puis ouvre Forcado en 1982, un restaurant de cuisine portugaise traditionnelle. Ses clients y découvrent la cuisine populaire et authentique qu’il tient de son père et de sa mère. On apprécie chez lui le caldo verde, les rissóis de camarao, les chocos fritos, la caldeirada de peixe, le bacalhau à brás et d’autres classiques des tascas, les bistros de quartier lisboètes. La critique fait sa réputation et présente le Forcado comme la « Meilleure table portugaise hors du Portugal ». En 2004, il ouvre une pastelaria, un atelier de pâtisseries. Il tient à faire connaître la pâtisserie portugaise, un autre volet du patrimoine gourmand de son pays, comme les réputés pasteis de nata. Ce livre raconte l’histoire de Joaquim Braz de Oliveira et reprend la plupart des recettes simples qui ont fait sa réputation. Signature ce samedi chez Candide, ce dimanche, chez Filigranes. #forcado #portugal #Lisbonne #lisbon #tasca #atable

La bonne nouvelle

The 100 Food List

27.11.2021

The 100 Food Hotlist, dans Sabato, ce week-end. Content du résultat final de cette édition spéciale dans laquelle j'ai eu la chance de pointer l'intéressant travail, à des degrés divers, de chefs et cuisiniers que j'apprécie. Sur la Belgique, le magazine distingue, entre autres, le travail de San Degeimbre à l'Air du Temps, de Geert de Mangeleer (Less & Hertog Jan @ Botanic), Sergio Herman (Le Pristine), T'zilte, Véranda, Certo, Humus & Hortense, Éric Fernez (via son café La Marelle), La Table de Maxime, Thomas Troupin (Toma!) et quelques autres... J'ai surtout donné mes dernières références à l'étranger où j'ai eu la chance d'aller et de me régaler les derniers mois, comme L'épicerie L'Idéal, de Julia, à Marseille, l'Auberge de la Fenière, tenue par sa soeur Nadia, sa soeur, et Ernest, à Lourmarin, l'Auberge de Chassignoles, la Ferme de la Ruchotte, l'inoubliable Chassagnette, La Pinte à Mosette, de l'ami Nicolas, la Locanda dell Arco, cette incroyable adresse du Piémont que nous avait refilé Lakhdar ou la Kodylénia Taverne,à Hydra, en mer Égée, où j'ai eu le bonheur de déjeuner avec mon fils Milos en juin. Quelques autres bons plans. Trouvez-le!

7  Hendrik Dierendonck @ Cici Olsson Copie
La bonne nouvelle Dinner in the woods

Lundi 20 et mardi 21, l’ami Hendrik + Carcasse, et une soirée Breughel au Bois de la Cambre

16.09.2021

On avait prévu de terminer calmement (enfin, calmement, c’est une façon de parler !) nos Dinner in the Woods du Bois de la Cambre avec l’ami Hendrik, boucher bien connu pour son savoir-faire, ses viandes maturées, sa passion pour la rouge des Flandres et un certain sens du spectacle. Internationalement reconnu, le boucher nous a promis quelques surprises gourmandes dont il a le secret.

Fernez 14 Cici Olsson Copy
La bonne nouvelle

A Mons, un Festifood

09.09.2021

Curieuse mais intéressante initiative que celle que co-organise le guide Michelin à Mons. On le sait, la ville hennuyère a obtenu il y a un an que la présentation des « lauréats » du réputé guide 2021 se fasse dans ses murs. La proclamation avait d’habitude lieu à Gand. Si la crise sanitaire a empêché de lui donner l’éclat attendu, ce déplacement confirme l’intérêt de la ville de Mons pour la gastronomie ainsi qu’un certain poids dans les négociations menées sur le sujet. Le joli coup sera reconduit l’année prochaine. La ville se positionne ainsi clairement en Wallonie comme une ville leader en matière de gastronomie. La démarche est justifiée car la ville et ses environs hébergent un nombre important de tables étoilées et conseillées par Michelin. Photo Cici Olsson

La Bonne Adresse Dinner in the woods

Ce samedi 11, au Kiosque, le 203

08.09.2021

Prochain dinner in the Woods, ce samedi, au Bois de la Cambre, avec le 203. Le sympathique repaire a été ouvert par Mathilde et Richard à Saint-Gilles. Murs aux briques apparentes, quelques petites tables, un comptoir, l’endroit est devenu dès sa création une destination pour ceux qui s’intéressent à une cuisine jeune et créative, assez spontanée, estampillée slow food. D’origine sud-africaine, Richard s’est imprégné des cuisines du monde, séjournant longuement en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Vietnam de mettre le cap sur Bruxelles. Chaque jour, une carte courte, trois entrées, trois plats, à base de la crème des produits d’artisans. Au menu de ce samedi, un caramel d’olives avec pastèque, un gravlax de saumon & aneth, crème crue aux baies roses, un tartare de bœuf maturé, une souris d’agneau, avant le réputé « Snickers maison ». Bref, un festin, arrosé par les vins (naturels, bien sûr) choisis par les amis de Tortue. Réservations pour les dernières places sur la page facebook ou Instagram du Kiosque. Photo Cici Olsson

Ce soir, Humus & Hortense au Bois de la Cambre

03.08.2021

Tout au long de l’été, le Kiosque du Bois de la Cambre accueille différents chefs pour un diner d’un soir. Le choix a été porté sur de jeunes maisons, proches du Bois de la Cambre, vers des chefs interrogeant avec leur cuisine les enjeux contemporains. Ce troisième diner est opéré par Nicolas Decloedt du restaurant Humus & Hortense. Passé par les restaurants Bon Bon, Mugaritz et In de Wulf, Nicolas développe avec sa compagne, Caroline Baerten, historienne de l’art et nutritionniste, un projet gourmand et convainquant, associant tradition culinaire belge et choix durables.

Vertige 2 Kevin Perlet
Un chef, une histoire

Kevin Perlot, le 21, au Bois de la Cambre

17.07.2021

ll reste trois ou quatre tables pour le diner du 21 juillet au Kiosque du Bois de la Cambre. Mercredi prochain, jour de fête nationale. Ce diner a été ajouté suite au succès du premier repas, avec Damien Bouchery, et l'élan pour les réservations des repas prévus en août et septembre. Jeune chef à qui l'avenir appartient, Kevin Perlot sera en scène avec son équipe. Aujourd'hui au Vertige, rue de Flandres, il a été formé en partie par Christophe Hardiquest (Bon Bon 2*) et San Degeimbre (Air du Temps 2*), avant une première expérience à Namur. On a fait chez lui hier soir un repas magnifique, tout en découverte et subtilité. Une cuisine consciente des enjeux du monde contemporain. Assurément une jeune pousse à suivre. Ce mercredi, au Bois de la Cambre, dans la douceur de l'été revenu, ça vaudra le coup. Be there.

One more dinner

08.07.2021
La bonne nouvelle

Une bibliothèque gastronomique à Bruxelles

18.03.2021
Saffranroses 32
A découvrir, à savourer d'urgence La bonne nouvelle

Du Safran et des Roses

29.10.2020

Il y a quelques semaines, nous avons publié le livre Du Safran et des Roses, premier ouvrage de Sara Alinaghian, jeune auteure, bloggeuse food et lifestyle. On a avait rencontré Sara en début d’année. Intéressé par son projet et son énergie, Sh-Op Editions est fier de la soutenir. Cet ouvrage est son premier ; d’autres suivront. Voici une interview la présentant. On peut se procurer le livre sur le site de Sh-OP Editions. Suivez Sara sur son compte instagram, son site et son blog (Like it to taste/https://www.likeittotaste.com). Dans les prochains jours, nous proposerons certaines recettes du livre.

Raymond Leroy Dans Les Vignes
La bonne nouvelle

Cet après-midi, sur LN24

16.10.2020

Deux sujets abordés ce vendredi après-midi sur LN24, entre 14 et 15h, dans l’émission Cause Toujours. Un compte rendu des vendanges 2020 en Wallonie où on a passé du temps chez nos amis du Vignoble des Agaisses, à Haulchin. Créé par Raymond Leroy et une brochette de copains binchois et champenois, ce vignoble, pionnier du renouveau de la viticulture en Wallonie fêtera dans quelques mois ses vingt ans. Une belle aventure, festive, gourmande, joyeuse pour un vignoble qui couvre aujourd’hui pas moins de 30 hectares, soit 300.000 bouteilles du fameux Ruffus. L'histoire est belle. Mais on évoquera aussi de quelques autres domaines en vue en Wallonie comme le domaine de la Falize, Bioul ou le Château de Bousval. Second sujet, le restaurant Barge, à Bruxelles, la belle découverte de derniers jours. Barge a été ouvert il y a plus d’un an. On y avait été, mais selon nos habitudes, on préférait attendre une année, le temps que les choses se posent pour écrire au sujet de l’endroit. On y est retourné, et l’on peut vous dire que c’est bien, c’est même très bien, avec une belle collaboration avec la ferme bio La Finca. Et si on a le temps, on parlera aussi des copains de Cycle Farm, à Linkebeek, et de leur récolte de gingembre.

30 Leon Mr Paul 1 Lrcici Olsson
Un chef, une histoire Mange Bruxelles

Monsieur Paul, en cuisine !

01.10.2020

Triste nouvelle que celle du décès de Paul Vanlancker, « Monsieur Paul » comme l’appelaient les habitués de Chez Léon, restaurant historique de la rue des Bouchers, dont il a dirigé les cuisines. J’ai eu la chance de travailler il y a quelques mois avec ce grand monsieur de la gastronomie populaire bruxelloise lors de la rédaction de l’ouvrage Chez Léon, publié fin 2018, à l’occasion des 125 ans de cette maison. Une belle histoire.

50 Best Pizza 1

Jolie performance de nos pizzaïolos au 50 TOP pizzas d'Europe !

09.09.2020

Trois pizzérias installées en Belgique ont été retenues dans la liste des 50 meilleures pizzérias d’Europe rendue publique hier soir, à Naples. On remarque l’entrée attendue de Superette, à Gand, une approche assez nouvelle de la pizzeria intégrant une boulangerie. Magnifique endroit, mais peut-être la pizzéria la moins italienne de la sélection. Superette aurait pu également revendiquer le prix de la Meilleure carte de vins en pizzerias car on y boit bien, surtout du naturel ! La sélection confirme la présence et la progression de deux pizzérias bruxelloises : La Piola, à Saint Josse, et La Vita e bella, au Sablon.

Bruxelles Chefs Bon Bon Le Bon Bistro
La bonne nouvelle

Bon Bon + Le Bon Bistro

10.06.2020

Christophe Hardiquest vient d’annoncer sa décision d’associer un nouvel endroit Le Bon Bistro à son restaurant gastronomique Bon Bon. Ce bistro ouvrira en partie les jours où le gastro était habituellement fermé, du dimanche au mardi inclus. Désormais, en formule gastro ou bistro, Bon Bon, c’est tous les jours ! On s’en réjouira. Le bistro serait sous la direction d’Adrien Cunnac, second d’Hardiquest depuis huit ans. Celui-ci annonce une cuisine de bistro belge et de terroir, arrosée de vins naturels et de bières belges. Rencontre avec Christophe Hardiquest.

Avant-hier la Grappe d’or, hier la Menuiserie...

04.06.2020

On a récemment appris que deux des restaurants les plus importants de Wallonie, la Grappe d’Or, à Torgny, et la Menuiserie, à Champagne, allaient cesser leur activité dans leur formule actuelle. Si ses fermetures ne sont pas synonyme d’arrêt d’activité pour leurs propriétaires (Clément et Monia Petitjean à la Grappe d’or, Thomas et Macha Troupin, à la Menuiserie), ces nouvelles font mal, tant l’aventure défendue par ces couples nous apparaissait exemplaire en matière de gastronomie durable. Avec l’Eveil des Sens, il y a quelques semaines, voici la troisième table étoilée que perd la Wallonie. Photo C. Olsson

Danemark Chf Portrait Rene Redzepi
Un chef, une histoire La bonne nouvelle

Des burgers et de réjouissantes nouvelles du Danemark

23.05.2020

Actif sur les réseaux sociaux, le très lucide René Redzepi, chef du noma, à Copenhague, plusieurs fois récompensé comme « Meilleur restaurant au monde par le 50Best », partageait hier d’encourageantes impressions au lendemain de la réouverture des bars et des restaurants dau Danemark. Concerné par la crise actuelle, à la fois inquiet et confiant quant au futur de la restauration, le Danois avait confirmé une étonnante capacité de remise en question en annonçant rouvrir noma en formule bar à vins et burgers, à apprécier sur place si possibilité, ou à emporter, sans nécessité de réservation. Photo @garypaxton

La Wallonie, à Pleines Dents La bonne nouvelle

Le Grand Café de la Gare cuisine pour les plus démunis.

12.04.2020

A Liège, le Grand Café de la Gare, brasserie intéressante que l’on présentait dans La Wallonie à Pleines Dents a initié une action de solidarité envers les personnes les plus précarisées par la crise du Covid-19, mettant ses équipes au travail pour les nourrir. Discussion avec Stephan Uhoda, à l’origine de l’initiative (Photo C. Olsson / En cuisine Grand Café de la Gare)

La bonne nouvelle

Bon plan légumes et jeunes pousses

01.04.2020

Depuis quelques jours, la coopérative Cycle Farm propose ses légumes et autres pousses à récupérer à Linkebeek. La production est on ne peut plus locale. Côté qualité, on ne fait pas mieux! Nos "poireaux vinaigrette" viennent de là ! La recette est celle que l’ami Bruno Verjus, chef de Table à Paris, nous a donnée il y a quelques jours sur son compte Instagram (bruno_verjus). On a juste ajouté un peu d’ail des ours ramassé en forêt de Soignes, pas loin de la maison.

Restaurant Little Paris Plat2 Cici Olsson
La bonne nouvelle

Vers un nouveau modèle de restauration ?

22.03.2020

La restauration est un des secteurs les plus touchés par la crise actuelle. Ce week-end, le New York Times se demandait si ce drame n’était pas l’occasion pour le secteur de se renouveler. L’article distingue la situation des chaînes des indépendants, petits et grands. Si les premières ont les épaules assez puissantes pour résister, les seconds sont davantage menacés. Le journal cite même un chiffre de 75% de faillite sur les USA en cas de fermeture prolongée. Mais l'avenir n'est peut-être pas si sombre qu'il n'y paraît.

Belgique Restaurant Bon Bon Chef Hardiquest
La bonne nouvelle

Bon Bon à la maison?

13.03.2020

On a marre des mauvaises nouvelles. On est fatigué des discours pointant l’incurie des uns et des autres. Accordons à nos dirigeants la volonté de faire de leur mieux. On ne va pas cacher notre inquiétude, mais on va essayer de changer les idées avec une bonne nouvelle par jour, à partir de ce vendredi, une initiative joyeuse et gourmande prise par un(e) chef(fe) ou un producteur(trice). Amis chefs, n’hésitez donc pas à envoyer vos idées, vos réactions et vos initiatives, on les publiera. On commence avec l'ami Christophe.

Morilles 1
La Wallonie, à Pleines Dents

Gare aux morilles (belges)!

09.03.2020

On croyait qu’il était impossible de cultiver la morille. On se trompait. La plupart des morilles fraîches proviennent de Chine où elles sont cultivées. C’est dans la province de Sichuan, que des chercheurs ont mis au point il y a une quinzaine d’années une technologie permettant d’isoler les souches fructifères de ce champignon et de le cultiver. Depuis quelques années, la technologie s’exporte, notamment en Wallonie. Les premières morilles sortent de terre, distribuées en Belgique par la société binchoise Paris Brussels Gastronomy. Publication @shopeditionsbxl

Restaurant Belgique Indrani Lodge Sebath
La Wallonie, à Pleines Dents A découvrir, à savourer d'urgence

L’Indrani Lodge, table à suivre

25.02.2020

L’Indrani Lodge est le nom d’une ancienne ferme située dans le village de Loupoigne, à deux pas de Genappe. Elle a été rachetée il y a une vingtaine d’années par le Belge Philippe Brawerman. Personnalité reconnue dans le monde de l’informatique, élue en 2000 personnalité la plus influente de la scène technologique européenne par le Time Digital Europe, ce belge et sa compagne sud-africaine Jessica Heynis ont fait du lieu un projet de vie, le transformant en une éco-lodge intégrant un studio dédié au yoga. Le projet s’est depuis développé, avec une attention croissante à l’écologie, au bio et à la gastronomie, passions diverses du couple.

Millesime Lrcici Olsson
La Wallonie, à Pleines Dents A découvrir, à savourer d'urgence

Millésime Chocolat et Michael Lewis-Anderson, au Salon du Chocolat

13.02.2020

Un chocolatier à découvrir. Jean-Christophe Hubert, c’est un monde en soi. Historien, commissaire d’exposition, cet épicurien liégeois s’avoue également gourmand affirmé et passionné de fine gastronomie. Après une formation au Cirad de Montpellier, il a créé sa chocolaterie, s’orientant vers une manufacture artisanale et le bean-to-bar, une approche du métier indissociable de son éthique. Il sera au Salon du Chocolat, accompagné du pâtissier chocolatier Michael Lewis-Anderson. Jean-Christophe est en bonne place dans le livre La Wallonie à pleines dents. Photo Cici Olsson

La Wallonie A Pleines Dents Patissier Jph Darcis C Cici Olsson
La Wallonie, à Pleines Dents

Jean-Philippe Darcis au Salon du Chocolat

11.02.2020

Au programme du Salon du Chocolat : animations, démonstrations par des chefs et pâtissiers, et conférences sur les tendances. Point d’orgue journalier, le défilé de robes en chocolat, soit une dizaine de créations imaginées par des duos de chocolatiers et designers. Côté démos, sur le pastryshow, on est ravi d’accueillir dimanche, à 16 heures, Jean-Philippe Darcis, remarquable chocolatier, à l’origine du renouveau du chocolat en Wallonie. Il est en bonne place dans le livre La Wallonie à pleines dents.

Less Chefs Invitation1  Piet De Kersgieter 94 1500Px
A découvrir, à savourer d'urgence

Huit mains à la L.E.S.S Eatery, Bruges

03.02.2020

L.E.S.S. Eatery est une brasserie créée par Gert De Mangeleer et Joachim Boudens, duo connu par l’aventure du Hertog Jan (3 étoiles Michelin), aujourd’hui fermé. L.E.S.S est un bistro brasserie contemporain, installé face du Concertgebouw de Bruges. Un bel intérieur, vivant, intéressant dans son aménagement. La place laissée tant pour la cuisine que pour le bar en disent long sur la personnalité du duo. On est à Bruges, on pourrait être à New York, Londres, Paris. Photos © PIET DE KERSGIETER-94

Restaurant Belgique La Table De Maxime
Un chef, une histoire

2010 – 2019. Une décennie, quelques changements...

07.01.2020

En dix ans, le monde de la restauration a évolué et même fort évolué. Nos habitudes, les lieux où l'on se rend, les chefs et leurs cuisines, la façon de présenter, de manger, d'appréhender ce que l'on nous sert... Quelques réflexions et constatations, venues après la lecture du New York Times (Pete Wells, Dec 17) en décembre dernier. J'en ai repris l'une ou l'autre, j'en ai ajouté, et il pourrait y en avoir encore d'autres.

Tacos De Choux
A découvrir, à savourer d'urgence

Une fête + un anniversaire

23.12.2019

Début de ce mois, à quelques soirs d’intervalle, on a eu l’occasion de (re)goûter la cuisine de Christophe Hardiquest (Bon Bon) et de Sang Hoon Degeimbre (L’Air du Temps), chaque fois dans des conditions un peu particulières. Pris par la sortie de La Wallonie, à pleines dents, on n'avait pas eu le temps d'en parler. Les deux repas furent pourtant exceptionnels, témoignant à qui en doutait combien ces deux chefs sont au sommet de leur savoir-faire, toujours heureux de prendre des risques.

Les meilleurs livres culinaires de 2019, selon VICE

11.12.2019

Fierté assumée de voir l’ouvrage réalisé avec Pierre Marcolini dans les « Meilleurs livres culinaires de l’année 2019 », un choix limité à 12 bouquins. Sh-OP Editions est le seul éditeur belge retenu. Cela donne du courage. Côté copains, on relève avec plaisir la présence de Karen Torosyan et son bel ouvrage. Repris dans nos meilleures adresses, Karen doit ainsi être le seul cuisinier repris dans deux bouquins de cette liste.

Restaurant Belgique Pepite Chef Portrait
La Wallonie, à Pleines Dents

Pépite

05.12.2019

Un délicat repaire est agréable, tout en profondeur, laissant au cœur de l’espace une table conviviale que domine, à l’étage, la cuisine ouverte. Quelques tables, pour deux, pour quatre, habillent l’intérieur. Le chef s’appelle Kevin Perlot. A l’origine du concept, Catherine Mathieu, propriétaire, autrefois en charge de la salle et des vins chez Cuisinémoi, maison étoilée installée dans les mêmes murs. On y mange bien, on y boit bien. Ce week-end, elle présente Olivier Paul Morandini, un belge vigneron en Toscane, pour y présenter ses vins élevés en biodynamie. Une occasion à ne pas rater d’autant que La Wallonie, à pleines dents sera de la partie.

Restaurant Belgique Air De Rien Le Chef
La Wallonie, à Pleines Dents

L'air de Rien, chez Diffels

04.12.2019

Stéphane Diffels est un des chefs les plus audacieux de Wallonie. Un rien fonceur, il s’est lancé dans le rachat d’un bâtiment de son joli village pour en faire ce qui devrait devenir un des restaurants les plus intéressants du pays. L'ouverture est annoncée d'ici quelques semaines. Une démarche à saluer, profondément réjouissante, qui devrait lui offrir un outil davantage en cohérence avec sa cuisine et ses ambitions. Une affaire à suivre, mais on n'a pas attendu l'ouverture du nouvel endroit pour l'intégrer à La Wallonie, à pleines dents.

Importateur Vins Laurent Melotte Odyssee Des Aromes
La Bonne Adresse La Wallonie, à Pleines Dents

Chez Laurent, au Guet à Pintes

29.11.2019

Laurent Mélotte est pionnier dans l’importation, la défense et la distribution de vins naturels en Wallonie. Fin de semaine prochaine, (6-7 décembre), il fête 15 ans de rencontres vigneronnes dans son joyeux repaire. Pour l’occasion, il invite une douzaine des meilleurs vignerons bios nature de France. Pas loin de 100 cuvées seront à déguster, pour 10€ en prix d’entrée, soit pas cher la gorgée. C’est à ne pas rater car Laurent importe ce qui fait de mieux dans le genre ! On y sera, à présenter avec Wallonie, à pleines dents. Laurent y est en bonne place, rencontré aux Coudes sur la Table, en avril. Petit extrait de la conversation du jour, reprise dans le bouquin.

Restaurant Le Bouddha Gourmand Le Chef
La Wallonie, à Pleines Dents

L’Esprit Bouddha, dans La Wallonie, à pleines dents.

26.11.2019
Restaurant Little Paris Chef Cici Olsson
La Wallonie, à Pleines Dents A découvrir, à savourer d'urgence

Little Paris, maison étoilée, dans La Wallonie, à Pleines Dents.

23.11.2019

L’enseigne fait salle pleine midi et soir, chaque jour de la semaine, remplie d’un beau monde qui sait pourquoi il est là, qui s’y régale, en sort souvent bien tard, de belle humeur et le ventre rempli. Arold Bourgeois, le chef, et son épouse, Marie, y assurent d’impeccables leçons de cuisine bistrotière et bourgeoise. Une adresse évidemment à l’honneur dans La Wallonie, à pleines dents.

La Cover 72Dpi
La Wallonie, à Pleines Dents

La Wallonie, à pleines dents. La couverture

22.11.2019

Voilà, le prochain bébé est à l’impression. La Wallonie, à pleines dents sortira d’ici quelques jours. La couverture a été réalisée par Matilde Gony. J’ai longtemps pensé garder la même idée de couverture que le précédent Mange, tout noire, avec le titre à la craie, puis, avec l’équipe de création, on a décidé de changer car le livre est différent. Le sous-titre résume l’histoire : de bonnes adresses, de belles tables, des chefs, des éleveurs, des artisans, des maraîchers, des recettes...

Belgique Resraurant Lequipe
La Wallonie, à Pleines Dents A découvrir, à savourer d'urgence

Les Coudes sur la table dans La Wallonie, à Pleines Dents… (J-20)

15.11.2019

Les Coudes sur la Table n’ont pas été repris par Michelin dans la liste de ses Bib gourmands. Tant pis pour eux ! Tant l’ambiance, relax et résolument festive, que la cuisine, portée par le local et l’authentique, nous semblent pourtant répondre aux attentes du Guide rouge dans cette catégorie. Nous, on ne les a pas loupés ! L’enseigne est en bonne place dans notre prochain livre, La Wallonie, à Pleines Dents… L’autre guide ! Sortie prévue, fin de ce mois !

Capture Ecran Restaurant La Bonne Adresse Senza Nome

Senzanome, dans la liste dans 50 Migliori Ristoranti Italiani nel Mondo.

16.10.2019

Si l’on avoue ne pas être le plus grand partisan de ces listes, on ne taira pas notre plaisir de relever la présence d’un de nos chefs préférés, Giovanni Bruno, repris cette fois dans la liste des 50 meilleurs restaurants italiens hors d’Italie. Ce n’est que justice pour un chef simple, humble, qui s’est fait seul, avec le soutien de sa famille, et de sa sœur Nadia, que l’on imagine fière du grand frère.

Emilie 2 Lrcici Olsson Copie 1

La "Hâte Levée" du Faitout

30.09.2019

Connaissez-vous la « Hâte levée » ? Célébrée en 2015 comme la Meilleure brasserie du pays par Gault & Millau, cette brasserie est également récompensée d’un Bib gourmand qui répond bien à ses ambitions. Ne parler surtout pas à Émilie Fernez de bistronomie ou de bistrot gourmand ! Son Faitout est une brasserie belge ! La jeune femme entend par là que l’on y sert des produits de premiers choix, frais et de saison, célébrant nos terroirs. Une cuisine solide, goûteuse et généreuse.

Chef Fernez Deugenie A Emile
La Bonne Adresse

The American Battle (La Suite)

23.08.2019

En accord avec les quatre finalistes, à savoir Stéphane De Groodt, Pierre Marcolini, Christophe Hardiquest et moi-même, les deux co-présidents du jury ont été désignés. Il s’agit de deux spécialistes de l’ "américain pur jus", à savoir Eric Fernez, chef doublement étoilé d’Eugénie à Emilie, et propriétaire du Faitout, élue « Meilleure brasserie de l’année » et de Luc Broutard, chef également étoilé, de la Table du boucher et du restaurant Le Comptoir de Marie, à Mons.

Pecherie Du Fourneau2

A la pêcherie du Fourneau Marchand

31.07.2019

Clément Petitjean, chef de la Grappe d’or, nous a amené à la pêcherie du Fourneau Marchand, cachée dans un magnifique endroit paradis, pas loin de Tintigny, entre Gaume et Ardennes. L’endroit vaut le détour. Pratique rare, Dominique Habran et Valère Lequeux y pratiquent un élevage artisanal de truites : de l’œuf à l’assiette. L’affaire est familiale. La pêcherie intègre un restaurant tenu par la compagne de Dominique et son beau-frère, où l’on mange des truites sorties directement de l’étang. On les présentera dans la prochaine édition de Mange Wallonie

Aimer le vin

Les vins de Titulus à la Cave du Refuge

28.06.2019

Titulus est partenaire de la cave à vins et spiritueux voisine du café le Refuge. Cette cave à vins, appelée la Cave du Refuge, est gérée par Emeline Maillard, caviste ayant travaillé chez Etiquette ou à la Winery. Demain samedi, la Cave du Refuge organise une fête pour célébrer l’arrivée de l'été et des vacances. Pas mal de vins à déguster ou à découvrir. Proche de Titulus dans sa gamme, la Cave s'est positionnée sur une gamme de vins bios et naturels. Elle annonce une sélection de vins d'hommes et de femmes passionnés, engagés, authentiques. Certains noms de domaines ne vous seront pas inconnus. D'autres sont à découvrir. Pour les amateurs de spiritueux, une sélection de sakés naturels, ainsi que des liqueurs et eaux-de-vie sont également présentés. Joël d’El Camion et son food truck proposeront à manger à celles et ceux qui le souhaitent.

Au Val d'Heure, chez Dany Lombart

13.06.2019

Ceux qui vous parlent du Val d’Heure promettent un moment gastronomique rare, entre saveurs marquées et équilibre assuré. Sorti de l’école hôtelière de Marcinelle en 1992, avec un 1erprix de cuisine dans le tablier, Dany Lombart a débuté sa carrière à La Bergerie, enseigne à l’époque étoilée, à Lives-sur-Meuse, avant de retrouver une terre carolorégienne qu'il ne quitterait pour rien au monde. C'est un des chefs dont on racontera l'aventure gourmande dans le prochain tome de Mange Wallonie.

Lemonier 1
Un chef, une histoire

Eric Martin, triste nouvelle

15.04.2019

Autodidacte amoureux des produits de terroirs, Eric Martin s’en est allé ! Triste nouvelle, tombée là, juste bouleversante. Eric, cette montagne. Eric, bâti comme un chêne, notre ami aux paluches capables d’assommer un bœuf. Eric, et sa magnifique maison de bouche, au coeur du village, sur les premiers contreforts de l'Ardenne. Autant dire que l'on aura difficile à s’en remettre... Un amoureux de la terre, plutôt un amoureux de sa terre, entre Famenne et Ardennes, passionné par ses forêts... Un connaisseur de champignons, d’herbes rares et de produits vrais. Une belle âme, puissante et fragile.