A Mons, un Festifood

Curieuse mais intéressante initiative que celle que co-organise le guide Michelin à Mons. On le sait, la ville hennuyère a obtenu il y a un an que la présentation des « lauréats » du réputé guide 2021 se fasse dans ses murs. La proclamation avait d’habitude lieu à Gand. Si la crise sanitaire a empêché de lui donner l’éclat attendu, ce déplacement confirme l’intérêt de la ville de Mons pour la gastronomie ainsi qu’un certain poids dans les négociations menées sur le sujet. Le joli coup sera reconduit l’année prochaine. La ville se positionne ainsi clairement en Wallonie comme une ville leader en matière de gastronomie. La démarche est justifiée car la ville et ses environs hébergent un nombre important de tables étoilées et conseillées par Michelin. Photo Cici Olsson

Fernez 14 Cici Olsson Copy

Ce Festifood by le Guide Michelin est un second événement organisé conjointement par la ville et l’institution. Voir Michelin s’impliquer de la sorte dans ce type d’événement est nouveau. On ne peut pas s’empêcher de comparer l’événement avec la mise en place du Worlds 50 Best à Anvers, le 5 octobre prochain. A cette occasion, la discutée liste 2021 des 50 meilleurs restaurants du monde, sera révélée. Ces 10, 11 et 12 septembre, le Festifood by le Guide Michelin est un événement de moindre ampleur médiatique, mais se veut plus populaire. Il a officiellement été mis en œuvre par les membres de l’asbl « Mangeons Wallon » (deux employés du guide Michelin) au nom du guide, semble-t-il. Il rejoint la volonté de la Ville de Mons de mettre en valeur son patrimoine car l’événement se tient en plein air dans les Anciens Abattoirs, la Cour du Carré des Arts, aux Ateliers des FUCaM et dans le Jardin de la Grande Pêcherie.

Le festival réunit 20 restaurants wallons référencés par le guide. L’affiche a belle allure. Elle réunit les meilleurs chefs étoilés de la région comme Eric Fernez (D’Eugénie à Emile), Jean-Baptiste Thomaes (Château du Mylord), Luc Broutard (Le Comptoir de Marie – La Table du Boucher), Benoit Neusy (L’Impératif), Michel Van Cauwelaert (Le Pilori), Stéphanie Thunus (Au gré du Vent) et Didier Bernard (Les Gourmands). On a là d’excellentes tables gastronomiques auxquelles s’associent des tables récompensées par un Bib Gourmand (La petite Gayole, Le Val d’Heure, Masu, Chermanne…) ou une Assiette Michelin. (Photo Luc Broutard, la semaine dernière, à l'excellente Table du Boucher - raviolis maison)

Img 1207

Ces établissements se transformeront, l’espace de 3 jours, en restaurants pop-up. On annonce également la mise en place d’un marché gourmand réunissant pas moins de 150 artisans et producteurs venus de toute la Wallonie pour promouvoir le meilleur du terroir local et partager leur passion. La vente des tickets (10€ sur place / 5€ en prévente) se fait en ligne, sur le site de VISITMONS. Le ticket est valable pour les 3 jours mais il est difficile de dire à quoi il donne exactement accès. L’entrée gratuite pour les moins de 16 ans accompagnés d'un adulte payant.