Villa Lola ?

Une adresse de plus dans le giron de la famille Litvine? Lola, brasserie contemporaine réputée au Sablon, est désormais sa propriété. Une adresse de plus pour l’homme d’affaires bruxellois qui étend son influence sur la gastronomie bruxelloise.

Lola2 1

Les premiers pas de Serge Litvine dans la gastronomie bruxelloise remontent à huit ans, avec le rachat de la Villa Lorraine, une adresse de cœur, qu’il a complètement redressée et rénovée. Depuis, entouré de sa famille, l’influence de l’homme d’affaires, passionné de belles tables, n’a cessé de grandir dans le monde de la gastronomie bruxelloise, avec des ouvertures et des reprises dans divers quartiers, plutôt au sud de Bruxelles. On citera l’ouverture de la Villa in the Sky, la reprise de la villa Emily, puis (en partie) du Classico et du pâtissier Collignon. Ont suivi le traiteur brasserie Voltaire (Place Brugmann), le Sea Grill où il s’est associé à Yves Matagne, Odette en Ville et, récemment, le restaurant italien étoilé Da Mimmo... Dans un, secteur qui n’arrête pas de se plaindre, il faut saluer pareille ambition. Lola élargit son portefeuille au monde la brasserie. On sentait la maison un peu en bout de course. On avait travaillé il y a quelques années sur un livre célébrant ses vingt ans et la mémoire de Laurent, son fondateur. Depuis, l’adresse tardait à retrouver un souffle nouveau. Certains la disaient moribonde. Serge Litvine devrait lui apporter une nouvelle ambition tout en respectant partie de son identité. D’après nos informations, Larbi, le chef en place, un des anciens propriétaires, resterait en cuisine dans un premier temps. Quant à Serge Litvine, personnage discuté s'il en est par le milieu, force est de reconnaître que là où il s’engage, les choses reprennent souvent vie et ambition.

Lola 14 Cici Olsson 1