Michelin 2020, soirée Bib Gourmand & bruits de couloirs

Hier soir, 17 novembre, était organisé pour la 1èrefois une soirée « Bib gourmand », organisée pour fêter les lauréats de l’année. Côté rumeurs pour le grand jour, il n’y aurait pas de nouveau "trois étoiles", et Bruxelles perdrait un de ses "deux étoiles". Les bruits de la salle, juste des bruits de salles...

Img 5874

Dans la salle, cinq cent personnes. Beaucoup de chefs, ce qui faisait plaisir à voir ! Il était même assez réjouissant de comparer cette assistance avec celle du repas organisé il y a quelques jours par Gault & Millau, où la priorité semble plutôt de réunir des hommes d’affaires. Le repas d’hier soir était assuré par Éric et Émilie Fernez. Le menu se devait de saluer la cuisine du Faitout, récompensée d’un Bib gourmand depuis quelques années, plutôt que celle du restaurant doublement étoilé d’Éric. Même si un même esprit traverse le deux adresses – simplicité, produit, générosité, on est resté dans une démarche de brasserie, avec deux entrées – des filets de sole, avocat en aspic, très réussis, avant un saumon relevé d’un velouté à la vermontoise de la brasserie de Blaugies, puis une tourte aux petites viandes de veau, champignon et épinards, jus corsé de pigeon assez bluffant. Pagnon borain aromatisé aux agrumes pour terminer. Un repas agréable, maîtrisé, qui a eu le don de mettre l’assistance en forme. Côté rumeurs, on ne dira pas que les langues se sont franchement déliées… On a entendu qu’il s’agirait encore d’ « une petite année », ce qui signifierait qu’il n’y aurait pas un nouveau « trois étoiles ». Le bruit confirme ce l’on entend depuis l’été dernier, même si une rumeur, les derniers jours, laissait penser le contraire... Sinon, Bruxelles perdrait – on reste au conditionnel – un de ses deux étoiles. Le Bozar de Karen peut-être dans les aspirants 2 macarons... Côté récompenses, on n’imagine pas que Willem Hiele, la révélation flamande de l’année, à Coxyde, une excellente adresse au demeurant, tout en créativité et en générsité, ne soit pas récompensée. Côté wallon, c’est le Mont-à-Gourmet, à Gouy-lez-Piéton, qui est le plus cité. On y retrouve en cuisine Nicolas Tournay, passé par L’Essentiel, à Temploux, récemment récompensé du prix de Meilleur cuisinier de Belgique (Prosper Montagné 2020). Confirmation, infirmation, c’est pour ce midi.

En photo, la tourte aux petites viandes de veau.