Le Hertog Jan ferme ses portes.

La nouvelle est tombée cette nuit. Inattendue. Après De Karmeliet, Bruges, la Belgique perd de nouveau un « Trois étoile ». Gert De Mangeleer et Joachim Boudens arrivent au bout d’un rêve. De nouvelles histoires peuvent s’écrire. 

Hertog Jan December2017 Kvrancken 2017 0147 1

Le Hertog Jan, le restaurant trois étoiles du grand chef Gert De Mangeleer et du sommelier Joachim Boudens, ferme ses portes après treize belles années de succès. Le chef et le sommelier souhaitent aujourd’hui arrêter au sommet. De nouveaux projets sont annoncés. Gert, Joachim et toute l’équipe du Hertog Jan accueilleront leurs derniers clients le samedi 22 décembre 2018.

Ils l’avaient rêvé, ils les ont eus : leur propre établissement, puis une étoile. Puis un trois étoiles et un restaurant de renommée internationale. La fin du Hertog Jan ne signifie pas la fin d’une carrière, annonce le duo. Il s’agit plutôt d’une nouvelle histoire à écrire et de nouveaux projets autour de bistro concept L.E.S.S. (Love. Eat. Share. Smile.). Dans une ambiance chaleureuse, L.E.S.S. propose des plats plus familiaux et plus accessibles. Pour leur préparation, Gert puise son inspiration aux quatre coins de la planète, depuis le boudin blanc flamand jusqu’à la fideuà espagnole, en passant par le dim sum de Hong Kong. La plupart des plats servis sont destinés à être partagés. Dans sa sélection de vins et de bières proposée aux clients de L.E.S.S., Joachim a quitté les sentiers battus et présente de nouvelles découvertes du monde entier. L.E.S.S. by Hertog Jan est un concept que Gert et Joachim continueront de développer et dans le cadre duquel ils donneront aussi leur chance à des jeunes en qui ils croient.

Par ailleurs, ils ne disent pas adieu à la grande gastronomie. Gert et Joachim pensent pouvoir dépasser leur niveau et rêvent à nouveau d’un endroit où ils pourront encore, de temps en temps, donner le meilleur d’eux-mêmes. Sous le nom de M.O.R.E. by Hertog Jan, ils continueront d’imaginer et de donner vie à des histoires gastronomiques passionnantes. Il n’empêche, cette fermeture remet une fois en cause les fondements de la haute gastronomie et les exigences que celle-ci réclame au quotidien. On se dit que ces deux-là, rencontrés une première fois il y a dix ans, vont pouvoir souffler. Enfin, et tant mieux pour eux et pour beaucoup : Hertog Jan était devenu comme inaccessible pour beaucoup de bourses. « Nous souhaitons à présent profiter de petits bonheurs : aller chercher les enfants à l’école, se réunir tous ensemble le soir autour du repas, avoir plus de temps pour jouer au tennis… Nous aspirons à un emploi du temps flexible et à une organisation différente de notre travail », conclut le communiqué.Le samedi 22 décembre, le duo mettra un point final à cette partie formidable de leur parcours. Les réservations sont donc acceptées jusqu’au samedi 22 décembre 2018 inclus.

Hertog Jan December2017 Kvrancken 2017 0399 1