René Sépul Chroniques Gourmandes

NOTRE BLOG

Bookshop à manger, à boire, à table !

NOS LIVRES

Présentation

Sh-OP Editions

Sh-Op Editions consacre sa ligne éditoriale à la table et aux plaisirs gourmands. La maison d'édition ratisse large dans le jardin gastronomique, avec une approche des sujets résolument humaine et festive. Son premier ouvrage, La Belgique, le Vin, a été élu "Best Wine Guide in the World". Il abordait les restaurants par la carte des vins, rappelant que si celle-ci est belle le repas à de grandes chances d’être agréable. Sh-Op Editions a créé la collection Mange. Pour celle-ci, l’auteur se met à table avec des habitués de divers restaurants. Ceux-ci évoquent leurs liens avec le lieu et le chef : souvenirs de rencontres, de repas, de bouteilles, de plats et émotions vécues à table. Des recettes sont données en bonus pas ces habitués et le chef. Sh-Op Editions a co-édité Boucher Dierendonck en novembre 2016, un des rares ouvrages consacrés au monde de la boucherie et des éleveurs. Le livre raconte les voyages de l'auteur avec Hendrik Dierendonck, boucher belge réputé, sur les routes de France, à la rencontre d'éleveurs passionnés par leur métier.

L'année dernière, l'éditeur à publié, Aimer le Vin, ouvrage produit en collaboration avec la maison Pirard. Il prépare une collection de guides de villes chics et gourmands avec le chocolatier Pierre Marcolini. Le premier tome, Bruxelles, sortira à l’automne 2018. Ce guide présentera ce que la ville compte comme belles adresses et bons plans pour amateurs de ripailles et de festins. D’autres ouvrages sont à l’écriture, notamment un livre consacré à la cuisine bruxelloise populaire et gourmande au travers de la célèbre enseigne Chez Léon, friture réputée où fut créé le Moule frites et tant d'autres classiques de la cuisine belge. L'évolution de ces livres est à suivre sur le blog tenu par René Sépul où sont présentés ses tables, ses rencontres et autres bons plans. 

En vente dans notre shop! “Le Pilori, bonjour”

TERO

Déjeuner il y a quelques jours chez Tero, une adresse dont on parle depuis quelques temps, genre l’exemple à suivre, me dit-on, à moi qui pointe parfois le peu de nouveautés sur Bruxelles. L’endroit hébergeait un restaurant espagnol, Léonor, qui s’était fait un nom il y a quelques années du côté de la porte de Halle.